Comment écrire pour le web et le référencement

Pour rédiger son contenu sur internet et améliorer son référencement, on doit adopter une certaine méthodologie pour écrire de manière optimale pour Google. Les règlements et les besoins des internautes évoluent en permanence, alors il est toujours mieux de s’adapter à tout changement pour satisfaire les requêtes des auditeurs et être conforme aux moteurs de recherche.

Déterminer la requête principale

La rédaction des contenus d’un site internet repose sur le principe des mots-clés principaux pour chaque page web soit un mot-clé principal par page. En d’autres termes, une page va être intégralement optimisée sur un mot-clé principal avec une thématique unique pour une seule requête principale. En effet, on doit sélectionner quelques requêtes sur lesquelles on souhaite être facilement trouvé par les internautes dans les SERP. Si par exemple, on choisit 20 mots ou expressions stratégiques pour son site, il faut également avoir 20 pages à rédiger, si on en a près de 300, on a aussi 300 pages à exécuter, que l’on peut établir sous de nombreux mois ou même années, en ce qui concerne les gros sites.

Bien structurer son texte

Mieux structurer son contenu permet de faciliter amplement le “crawl” ou la navigation d’un robot sur son site et par conséquent, simplifier son référencement.

  • Placer les mots clés au bon endroit : Google, les moteurs de recherche ainsi que les internautes donnent une certaine valeur au contenu d’une page web. Les auditeurs vont facilement cliquer sur un résultat contenant leur mot clé. Alors, cela va améliorer le taux de clic.  
  • Les balises Hn : Il est plus facile également de trouver une page pour les internautes quand le site web a un bon balisage.
  • L’attribut Alt : Même si les contenus visuels jouent un rôle important dans une page, les robots ont toujours une certaine difficulté à assimiler le contenu d’un fichier media. Donc, un attribut Alt peut aider les moteurs de recherche et on peut générer du trafic venant Google Images. Et c’est aussi à cela que sert la rédaction web.
  • Le volume de texte : Il doit contenir au moins 300 mots à l’exception des pages produits sur un site e-commerce qui sont aux alentours de 150/200 mots. On note également que les contenus à plus de 500 mots arrivent à se positionner plus facilement sur les résultats des moteurs de recherche.
  • La densité des mots clés : L’idéal serait de mettre un mot clé tous les 100 mots. Ainsi, pour un texte de 600 mots, on peut mettre en gras 6 mots clés. Cependant, il n’existe pas de règles obligatoires concernant la densité des mots clés.